Danse orientale enfants

Aussi riche et diversifiée qu’elle puisse être, la danse orientale puise ses origines dans les vieilles traditions du monde arabo-musulman. Elle comprend plusieurs variantes et sa pratique demande une bonne maîtrise de son corps ainsi que du rythme de la musique. Tout le monde peut la pratiquer les mouvements de cette chorégraphie atypique : enfants, hommes, femmes. Ces derniers doivent cependant avoir de bonnes bases et de respecter certaines règles essentielles. Voici ce que vous devez savoir sur l’apprentissage de la danse orientale pour enfants.

Danse orientale enfant : techniques, mouvements et style de musiques utilisées

Les écoles de formation de danse orientale pour enfants enseignent des techniques et des mouvements appropriés pour leur âge. Les cours reposent sur des gestes assez simples au rythme des percussions folkloriques. Voici plus de détails pour les cours de danse orientale.

Les techniques et mouvements de la danse orientale pour enfants

Les cours de danse orientale pour enfants reposent particulièrement sur l’enseignement les bases essentielles de cet exercice physique. Il s’agit des mouvements plus ou moins simples nécessitant pour leur exécution une bonne agilité et ayant chacun une symbolique liée aux quatre éléments.

  • Le style Sharqi lié à l’air : Il présente des mobilités du haut corps avec des déplacements fluides sur une demi-pointe.
  • Le style baladi lié à la terre : Elle se traduit par un travail d’enracinement des pieds au sol.
  • Les mouvements ondulatoires du corps et en particulier du ventre lié à l’eau.
  • Le flux d’énergie à travers le corps créé, par les tremblements et les mouvements reliés au feu.

La pratique de ce genre d’activité nécessite également une certaine créativité. Il faut par ailleurs noter que les mouvements qu’exécute une danseuse de chorégraphie orientale ont un fort lien avec la conception et l’enfantement. Elle rend ainsi honneur aux forces productrices de la nature.

Le style de musiques utilisées pour la danse orientale

Que ce soit pour les adultes ou les enfants, la danse orientale est une activité qui se pratique toujours avec des musiques folkloriques de type oriental comme son nom l’indique. Il s’agit notamment des folklores égyptiens, syriens, arabes et asiatiques (chinois, indiens) en général.

Danse orientale : vêtements et équipements pour enfants

Dans les salles de danse orientale, les costumes recommandés pour les enfants sont identiques à ceux des danseuses professionnelles faisant partie d’un harem. Les équipements sont les suivants :

  • Le voile ou foulard,
  • Les sequins,
  • Une ceinture jupe,
  • L’astage,
  • Djeballa,
  • aile d’Isis,
  • sari et choli…

On y retrouve également parmi les accessoires nécessaires pour ces costumes, des bijoux orientaux (Bindi, Tikka). Les prix de ces vêtements ainsi que le prix des équipements sont généralement accessibles. Vous pouvez retrouver des stocks sur des sites de vente en ligne et y effectuer directement vos paiements.

Danse orientale pour enfant : à partir de quel âge, quels mouvements de départ, sous quelle forme ?

Dans la tradition orientale, les enfants et plus précisément les jeunes filles étaient habilitées à exécuter cette danse à partir de 12 ans. Elles recevaient leurs cours des femmes adultes dans les harems, lieux où elles vivent. Cependant, aujourd’hui puisque cette danse s’est démocratisée, les enfants peuvent s’inscrire à des cours de danse. Le professeur s’assure juste au moment de l’inscription du niveau de votre enfant.

Dans leur apprentissage, ils vont à la découverte des mouvements des bras, du bassin, des pieds ainsi que de leur créativité. Ils sont formés aux techniques de la canne, du saïdi, du chameau et du huit. En fin de compte, l’inscription de votre petite fille à ces cours a plein d’atouts pour son développement.

error: Content is protected !!