danse orientale

La danse orientale

Danse orientale : techniques et mouvements de base, style de musiques utilisées

Avant d’évoquer les techniques, les mouvements de base ainsi que les mélodies utilisées, il faut rappeler qu’il existe six variétés de danse de l’Est. Les plus populaires sont le baladi et le sharqi. Outre ces derniers, il faut également mentionner le saidi, le tribal fusion, le tribal et le shamadan encore appelé la danse du chandelier.

Techniques et mouvements de base

Dans les cours de ballet oriental à paris vous avez jusqu’à onze ou douze cadences. Il s’agit donc du shimmy des épaules qui consiste à faire vibrer les épaules et du cercle de la poitrine. Le chameau, le chameau inversé et le 8 sont également d’autres vocabulaires que vous devez garder en termes de technique de base. Vous devez aussi apprendre à effectuer :

  • le maya ;
  • le haut-bas de la hanche ;
  • le lock down et le cercle de la hanche ;
  • le shimmy ;
  • le bras de serpent.

Notez que c’est la manière dont vous les combinez qui va définir le style unique de vos chorégraphies. Il est important de maîtriser les précédents points et pour cela, vous devez les répéter encore et encore lors de vos cours de danses ou vos stages.

Styles de chansons utilisées

La musique utilisée pour les chorégraphies de danse du ventre est d’origine arabe. Il faut savoir que cette discipline a une représentation scénique ce qui explique l’utilisation le recours à certains chanteurs réputés pour travailler les rythmes. Dans le lot, il faut mentionner le grand classique Nahawnd II de Yousry Sharif et Sukara de Leila of Cairo. Parmi les autres propositions, vous avez :

  • Irh Ghiyabak » de Karol Sakr qui est un peu plus moderne ;
  • Yale Mashy d’Ehab Tawfeek avec un rythme très dynamique ;
  • Sehr Oyounik chanté par Hossam Ramzy et très utilisé pour pratiquer le Sharqi ;
  • Zaman de Sellam très rythmé qui met à l’honneur les percussions arabes ;
  • Om Kalthoum de Lessa Faker, etc.

Chacune de ces propositions musicales a des connotations folkloriques et surtout traditionnelles. Vous les retrouverez sur les plateformes de streaming comme YouTube pour vos entraînements.

Danse orientale : vêtements et équipements pour la danse

Pour renforcer l’impact des cours de danse, il faut que vous ayez le look adéquat. Cela passe aussi bien par le maquillage que par les vêtements et les équipements.

Quels sont les vêtements de danse ?

Cette discipline est aussi bien réservée à la gent féminine que masculine contrairement aux idées préconçues. Les danseuses à Paris ou ailleurs doivent se munir d’un soutien-gorge perlé qui soulignent leur féminité. Elles peuvent l’associer à une jupe ajustée à la hanche et qui part ensuite en évaser. L’utilisation du sarouel ici est également acceptable pour le cours de danse.

La seconde proposition est le port de la robe appelé baladi. Vous avez la possibilité de commander ces accessoires en ligne ou de confier leur confection à un styliste à Paris pour avoir une création originale. Il vous revient la responsabilité de choisir le tissu, les motifs et les couleurs que vous souhaitez utiliser. Il faut positionner sur le bas de vos hanches une ceinture de danse assortie que vous pouvez retrouver à bas prix dans les brocantes de Paris.

Quid des autres équipements ?

En ce qui concerne les autres accessoires, il vous faut une canne ou un bâton. Pour interpréter le shamadan par exemple, il vous faudra un chandelier tenu en équilibre et fixé sur un casque. Le fan veil, le voile, les ailes d’isis sont d’autres équipements que vous pouvez utiliser pour rendre plus théâtrale vos représentations chorégraphiques. Les hommes peuvent quant à eux faire usage de chaussons à bout pointus, des gilets pailletés et des chapeaux.

Danse du ventre pour enfant : à partir de quel âge, quels mouvements de départ, sous quelle forme

Contrairement au modern jazz, la danse du ventre est très pratiquée en France et plus principalement à Paris. Si vous êtes intéressé, vous pouvez inscrire vos enfants à un atelier ou un programme autour de cette discipline. Les cours sont dispensés par des associations ou des professeurs réputés dans le domaine.

Il faut retenir qu’il n’y a pas de limite d’âge pour participer à ces stages organisés à Paris. Un enfant qui a déjà cinq ans peut commencer à prendre des cours. Cela lui permet de commencer à explorer sa féminité pour s’assumer plus tard dans l’adolescence. En ce qui concerne les rythmes de départ, un seul mouvement est enseigné aux tout petits : le shimmy.

C’est une cadence inoffensive qui leur permet de bouger leurs épaules en avant puis en arrière. Au fur et à mesure qu’ils avancent, les animateurs d’atelier augmentent progressivement l’intensité des autres mouvements de danse orientale. Généralement les classes pour la danse du ventre à Paris sont scindées en plusieurs niveaux.

error: Content is protected !!