salsa cubaine

La salsa cubaine

Découvrez une danse rythmée : la salsa cubaine

Danse très appréciée dans le monde, la salsa est pleine de surprises. En effet, elle ne se contente pas de vous offrir un style de danse unique, bien au contraire ! Danser la salsa, c’est choisir parmi trois pratiques différentes : la salsa colombienne, la salsa portoricaine et la salsa cubaine. C’est à cette dernière que nous allons nous intéresser.
Quelle est son histoire ? Comment se danse-t-elle ? Pourquoi la pratiquer ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article.

Quelques mots sur la danse cubaine

De nombreux Français aiment s’adonner à la salsa cubaine, danse qui nous vient pourtant d’une terre lointaine : Cuba ! S’inspirant du son cubain, et plus tardivement, de la danse Casino, elle devient rapidement une danse de rue conviviale et populaire.
Cependant, elle reste plutôt réservée aux aficionados de danses dynamiques. En effet, elle impose de suivre le rythme rapide des timbales et des bongos tout en restant en accord avec son partenaire.
La « salsa from Cuba » se caractérise par un déplacement circulaire du couple. Bien que rythmée, elle se pratique aisément dans les petits espaces, car elle ne demande pas une grande amplitude de mouvement. Elle peut également se danser à plusieurs via la Rueda.
Aujourd’hui, le style cubain préserve ses sources, en intégrant notamment de la rumba, mais ajoute également quelques notes plus modernes (comme le hip-hop) pour obtenir un mélange subtil, oscillant entre culture classique et modernité.

Comment danser la salsa cubaine ?

La salsa cubaine est sensuelle et se danse en couple en suivant un mouvement de base circulaire. Plus précisément, la salsera tourne autour du salsero et c’est sur le premier temps qu’a lieu le changement de direction.
Concernant les pas de base, on en dénombre trois :
Le pas rumba
Pour effectuer un bon pas rumba de la salsa de Cuba, il vous suffit d’effectuer un pas latéral. C’est un mouvement de base très simple à réaliser.

Le pas mambo

Le pas mambo consiste à mettre un pied en arrière (droit pour les femmes, gauche pour les hommes) et à le ramener en position initiale. Ensuite, il faut avancer l’autre pied et le ramener.

Le pas salsa

Ici, il s’agit simplement de reculer un pied, de le ramener, puis de reculer l’autre pied et de le ramener également en position de départ. Là encore, le salsero commence avec le pied gauche et la salsera avec le droit.
La Rueda dérive de la salsa cubaine et permet de pratiquer cette danse à plusieurs couples. Ces derniers forment un cercle, effectuent des figures et changent de partenaire quand le demande le leader.

La salsa cubaine et ses bienfaits

Entraînante et sensuelle, la danse cubaine n’a que des avantages pour votre santé.
Côté physique, elle permet de renforcer vos capacités musculaires et de vous faire gagner en endurance.
Concernant l’aspect psychologique, la salsa cubaine vous aide à améliorer votre état d’esprit, notamment en favorisant la sécrétion des endorphines, hormones « du bonheur » permettant de lutter contre le stress.

La salsa cubaine : une danse dynamique et précise

Danser la salsa cubaine, c’est avant tout aimer les danses artistiques et séductrices. Pour bien la pratiquer, vous devrez apprendre des mouvements de base précis tout en parvenant à suivre le rythme effréné des instruments à percussion.
Pour être un bon salsero ou une bonne salsera, soyez sensuel et ayez le rythme dans la peau !

error: Content is protected !!