Ballet de danse classique

Le ballet de danse classique 

Apparue au XVe siècle en Italie, la danse classique est une discipline qui se situe à mi-chemin entre l’art et le sport. Et si l’univers du ballet fascine, il s’agit en réalité d’une danse particulièrement exigeante. Mais en quoi consiste-t-elle exactement ? Et quelles sont ses spécificités ?

La danse classique : une base pour toutes les danses

Tout comme le solfège est une base incontournable pour tous les musiciens, la danse classique est le b.a.-ba de la danse.
Il s’agit d’une discipline exigeante, qui repose sur certains principes fondamentaux :
un alignement vertical du corps ;
le port gracieux de la tête et des bras ;
des rotations de jambes orientées vers l’extérieur ;
une danse sur les pointes.
Lorsqu’ils débutent dans l’univers de la danse, une large majorité de danseurs s’initient en premier lieu à la danse classique. Et ce n’est pas un hasard !
Cette discipline présente en effet de nombreux bienfaits, pour les débutants comme pour les danseurs confirmés. Elle permet notamment de gagner en souplesse et de tonifier le corps.
Au niveau du mental, la rigueur exigée par l’apprentissage de la danse classique s’avère également bénéfique pour l’ensemble des pratiquants.

Le ballet : l’art au service de la danse

La danse classique et le ballet peuvent être considérés comme des synonymes. Seule une petite différence subsiste : alors que la danse classique désigne le sport en lui-même, le ballet intègre quant à lui une dimension scénographique.
Le ballet de danse classique constitue ainsi un spectacle complet : il mélange la danse, la musique et la scénographie et a vocation à être présenté devant un public.
Au sein d’un ballet, il existe différents grades qui peuvent varier en fonction des compagnies. À l’Opéra de Paris, par exemple, on retrouve :
le danseur ou la danseuse étoile, qui correspond au titre suprême ;
le premier danseur, qui interprète des rôles de soliste ;
le sujet, qui fait partie du corps du ballet et qui peut également avoir quelques rôles de soliste ;
le coryphée qui, comme le sujet, peut se voir confier quelques rôles de soliste ;
les quadrilles, qui forment le corps de ballet.

Où peut-on pratiquer la danse classique ?

Les apprentis danseurs peuvent se former dans des écoles de danse un peu partout en France. Certaines écoles renommées sont spécialisées dans la formation de danseurs professionnels. Les plus connues sont l’école de danse de l’Opéra de Paris et le Royal Ballet School à Londres.
Dans les grandes villes de France, on peut également apprendre la danse classique dans un conservatoire. Il s’agit d’un établissement qui dispense un enseignement complet des arts : musique, danse et art dramatique.

Quelle est la tenue spécifique à la danse classique ?

Les tenues sont différentes pendant les entrainements et les représentations.
Lors d’un entrainement, chaque fille porte un justaucorps, un collant noir ou rose ainsi que des chaussures de ballet classique. Les chignons sont également obligatoires.
Pour les garçons, la tenue la plus courante est composée d’un collant noir ou gris ainsi que d’un tee-shirt blanc.
Lors des représentations, les filles portent en général un tutu ou une robe de ballet. Les garçons ont quant à eux un costume de ballet.

error: Content is protected !!